Kegaska
La Romaine
Chevery
Harrington Harbour
Tête-à-la-Baleine
Mutton Bay
La Tabatière
Pakua Shipi
Saint-Augustin
Vieux Fort
Rivière-Saint-Paul
Middle Bay
Brador
Lourdes de Blanc Sablon
Blanc Sablon
Les espèces sauvages
Végétation
Poissons
Oiseaux de mer
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Par voiture et traversier
Par avion
Par motoneige
Kayak
Randonnée
Camping sauvage
Cueillir de fruits sauvages
Excursions en bateau
Observation de baleines
Pêche et chasse
Observation d'icebergs
Observation d'oiseaux
Véhicules tout terrain
Motoneige
Raquette et ski de fond
Pêche sur glace
Festivals d’hiver
Portrait de la région
Nos Villages
Histoire
Culture et patrimoine
Informations pratiques
Foire aux Questions
Témoignages
Musées
Boutiques
Événements
Hébergement
Pourvoiries
Restaurants
Suggestions de circuits
Forfaits sur mesure
  Accueil   English
Nous joindre
Actualités
À propos de nous
Livre des visiteurs
Vidéo
Savez-vous?
La Côte sera en fête d’un village à l’autre en 2008. Soyez aux premières loges !
Planifiez votre voyage > Les grands espaces > Observation d'oiseaux Print this page
Observation d'oiseaux

La Basse-Côte-Nord offre une expérience très gratifiante pour les observateurs d’oiseaux. On a répertorié dans la région plus de 218 espèces d’oiseaux de terre ferme, de rivage et de mer. Les meilleurs moments pour cette activité sont les migrations du printemps et de l’automne ainsi que la période de nidification de l’été. Le riche environnement marin de la Côte attire 14 espèces d’oiseaux de mer qui viennent s’y accoupler et élever leurs petits, dont certains alcidés comme les macareux, les guillemots et les petits pingouins. Le célèbre naturaliste John James Audubon avait été impressionné par la grande diversité d’oiseaux lors de sa visite en 1833.

Buse Pattue
Buse Pattue

La Basse-Côte-Nord offre une expérience très gratifiante pour les observateurs d’oiseaux. On a répertorié dans la région plus de 218 espèces d’oiseaux de terre ferme, de rivage et de mer. Les meilleurs moments pour cette activité sont les migrations du printemps et de l’automne ainsi que la période de nidification de l’été. Le riche environnement marin de la Côte attire 14 espèces d’oiseaux de mer qui viennent s’y accoupler et élever leurs petits, dont certains alcidés comme les macareux, les guillemots et les petits pingouins. Le célèbre naturaliste John James Audubon avait été impressionné par la grande diversité d’oiseaux lors de sa visite en 1833.

Les températures douces du printemps accueillent la sauvagine en migration vers les zones de nidification du nord. C’est votre chance d’apercevoir canards de surface et canards plongeurs comme le canard pilet, la sarcelle à ailes vertes, le canard à sourcils ou le grand harle. Les canards marins comme l’eider à duvet survolent la Côte en volées de centaines et même de milliers d’oiseaux.

Guillemot Marmette
Guillemot Marmette

Pendant les mois d’été, les oiseaux marins couvent et élèvent leurs petits dans les îles au large de la Basse-Côte-Nord. Dans les six Refuges d’oiseaux migrateurs désignés par le gouvernement fédéral, vous pourrez voir l’eider à duvet, le petit pingouin, le guillemot noir, le guillemot marmette, le huard à gorge rouge, aussi bien que les goélands à bec cerclé, argenté et à dos noir. Le Refuge d’oiseaux migrateurs de la baie du Brador abrite la plus grande colonie de macareux moine au Québec, comptant plus de 20 000 de ces oiseaux colorés. Des rapaces comme la buse pattue, le busard Saint-Martin et le hibou des marais peuvent être aperçus volant bas au dessus de la toundra et chassant leurs proies.

La migration de l’automne permet d’observer plusieurs oiseaux de rivage. Le grand et le petit chevalier, le pluvier semi palmé et la petite maubèche se rassemblent dans les baies, surtout à marée basse.

Le bécasseau se tient sur la crête des vagues au moment de se nourrir. Plusieurs espèces de tétras et de lagopèdes fréquentent également dans la région.

Avec l’arrivée de l’hiver et des grands froids, vous pourrez apercevoir le harfang des neiges, qui se fond dans son environnement. Des volées d’« oiseaux des neiges » ou bruants des neiges se manifestent le long des routes.

Une liste complète des espèces d’oiseaux de la Basse-Côte-Nord a été compilée par la Fondation Québec-Labrador (QLF). Vous pouvez l’obtenir en vous adressant à la QLF ou à Tourisme Basse-Côte-Nord. L’organisme Protection des oiseaux du Québec vous fournira de plus amples informations sur l’observation des oiseaux dans la province.

REFUGES D'OISEAUX

En 1925, six Refuges d’oiseaux migrateurs fédéraux furent établis le long de la Basse-Côte-Nord pour protéger les colonies de ses oiseaux de mer si identifiés à notre pays. Des siècles de cueillette intempestive d’oiseaux et d’œufs avaient provoqué le déclin dramatique de plusieurs de ces populations d’oiseaux. Tous les cinq ans, le Service canadien de la faune fait le relevé des populations d’oiseaux dans les refuges.

Plusieurs de ces refuges sont situés près du rivage, de sorte que vous pouvez observer les oiseaux avec des jumelles ou même à l’œil nu. Cependant, il ne faut pas oublier qu’ils sont facilement perturbés par la présence humaine. Les règlements spécifient que personne ne doit déranger, détruire ou prendre les nids des oiseaux migrateurs, non plus qu’agir d’une quelconque façon qui pourrait nuire aux oiseaux, à leurs œufs ou leur habitat. Que vous les observiez de loin ou que vous vous rapprochiez en bateau, veillez à bien respecter ces règles de comportement.

Île-aux-Perroquets
Île-aux-Perroquets
 
Envoyer à un ami - Nos partenaires et liens utiles - Crédits - Carte du Site Web
Copyright © 2007 Tourisme Basse-Côte-Nord. Tous droits réservés.