Blanc Sablon

CE QU'IL FAUT SAVOIR

Blanc-Sablon, une communauté dynamique, fait le guet à la porte orientale de la Côte. Des traversiers en provenance de Québec et de Terre-Neuve avec passagers et cargaison à bord accostent au quai de Blanc-Sablon, à côté des cordiers et des chalutiers. La Basse-Côte-Nord du Québec partage sa frontière avec le Labrador, à l’est de Blanc-Sablon.

L’embouchure de la rivière de Blanc-Sablon abrite une extraordinaire concentration de sites archéologiques, datant de la première apparition de l’homme en Basse-Côte-Nord, il y a de cela quelque 9000 ans, et jusqu’au XVIe siècle. Ces découvertes représentent les sites archéologiques des tout premiers contacts des peuples autochtones du Canada tout entier avec les Européens. Connu des premiers explorateurs européens, Blanc-Sablon a été nommé « sables blancs » en ancien français à cause des kilomètres de plages sablonneuses qui jalonnent son rivage. Historiquement, Blanc-Sablon était un port de pêche important. Dans les années 1500, des pêcheurs de Bretagne, de Normandie, du Portugal, d’Espagne et du pays basque viennent pêcher en bonne saison à Blanc-Sablon. À la fin du XVIIIe siècle, la société jersiaise De Quetteville ouvre une succursale à Blanc-Sablon et garde dans la région le bureau central de ses opérations saisonnières de pêche à la morue pendant près d’un siècle.

L’établissement permanent commence au XIXe siècle grâce à l’arrivée de Canadiens français, d’Acadiens et d’habitants de l’île de Jersey. Cependant, cette communauté à majorité francophone s’anglicise tout doucement après la reprise de la pêcherie de De Quetteville par la société britannique Job Brothers qui, de plus, fait venir des pêcheurs en provenance de Terre-Neuve.

À VOIR

Centre touristique de Blanc-Sablon

Venez faire un tour au Centre touristique de Blanc-Sablon et le personnel bilingue sera très heureux de vous fournir des renseignements et des guides sur les régions de Blanc-Sablon et de la Basse-Côte-Nord, ce qui comprend des cartes, ainsi que de l’information sur les sentiers, les expositions éducatives, les artefacts, les expositions et les principaux attraits des environs.

Île au Bois

Louez les services d’un propriétaire de bateau pour visiter l’île au Bois en vous rendant à l’île Greenly. Située à 3 kilomètres (2 milles) au sud de Blanc-Sablon, l’île au Bois était le site d’installations de pêche françaises au début du XVIIIe siècle. Ce fut également une grande station de pêche à la morue et au loup marin jusqu’au début du XXe siècle. Des vestiges d’installations ou locaux de pêche sont visibles sur l’île, incluant des formations de cercles de pierres où on empilait la morue à l’abri pour la nuit.

La plage de Blanc-Sablon

S’étendant sur presque tout le rivage de cette communauté, cette magnifique plage permet d’observer les baleines. De là, vous pouvez apercevoir l’île aux Bois, un site de pêche ancien prisé par les habitants de l’île de Jersey. Vous pourrez aussi regarder arriver les bateaux de pêche et autres navires au quai fédéral proche. En juin, vous pouvez être témoin de la fraie de capelans sur la plage. Ces petits poissons argentés et vert irisé nagent vers la terre pour frayer dans le sable, roulant avec les vagues.

Labrador Straits

Tout près, les Labrador Straits offrent beaucoup d’attractions. Franchir la frontière entre les deux provinces, c’est changer d’heure : n’oubliez pas d’ajuster vos montres.

Un modèle du monoplan Bremen

Vous trouverez, lors d’une visite au Centre touristique, une réplique du Bremen, un monoplan Junkers allemand. Le Bremen a atterri en catastrophe sur l’île Greenly en 1928 lors du vol transatlantique d’est en ouest, une première mondiale.

L’exposition archéologique

Une petite exposition archéologique au Centre touristique présente des artefacts et interprète la préhistoire de la région.

Parc Goodchild

Un terrain de camping sans frais et sans service dont tous peuvent profiter se trouve sur le chemin Goodchild à Blanc-Sablon. Venez admirer des couchers de soleil à couper le souffle et vous laisser charmer par la chute d’eau qui se trouve à proximité. À partir du terrain de camping, la gare maritime se situe seulement à une minute en voiture et la plage, à cinq minutes de marche.

QUOI FAIRE

EN ÉTÉ

Randonnée et marche, observation d’oiseaux marins, de baleines et d’icebergs, excursions en bateau, kayak de mer, cueillette des baies sauvages, pêche au saumon camping sauvage, véhicule tout terrain.

  • Sentier de randonnée pédestre du mont Parent : Aménagé sur le mont Parent entre les communautés de Lourdes-de-Blanc-Sablon et de Blanc-Sablon, ce sentier de randonnée fut mis en place pour protéger l’astragale de Fernald, une plante rare de la famille des pois. Des panneaux d’interprétation vous racontent la géologie, la botanique et l’histoire de la région. Le sommet du mont Parent offre par ailleurs une vue magnifique sur les communautés voisines, sur les îles environnantes et même sur Terre-Neuve.

EN HIVER

Motoneige, pêche de glace, raquettes, ski de fond, carnavals d’hiver, tournois de hockey.

Services

CHEZ BARNEY’S

1549 boul. Camille Marcoux
Blanc-Sablon (QC), G0G 1C0
Tel: (418) 461-2900
Fax: (418) 461-2899
Courriel: barneyperry@globetrotter.net
EN APPRENDRE PLUS

J.J. Johns

1545, Boulevard Camille Marcoux Blanc-Sablon (QC)
Blanc-Sablon (QC), G0G 1C0
Tel: (418) 461-2222

NAPA BLANC SABLON

1515 boul. Camille Marcoux
Blanc-Sablon (QC), G0G 1C0
Tel: (418) 461-2339
Fax: (418) 461-2331
EN APPRENDRE PLUS

STATION SERVICE BLANC SABLON

1569 boul. Camille Marcoux
Blanc-Sablon (QC), G0G 1C0
Tel: (418) 461-2440
Fax: (418) 461-2362
Courriel: rogerjones@globetrotter.net

Yummies Take-out

1580 Boul. Camille Marcoux
Blanc-Sablon (QC), G0G 1C0
Tel: (418) 461-2714
EN APPRENDRE PLUS

Visitor Information Center

2 Jacques Cartier
Blanc-Sablon (QC), G0G 1C0
Tel: (418) 461-3961